Font Size
   

Marie PACHEBAT au stage Franco-Allemand

Juillet 12, 2015 0 Commentaires Actualité par Administrator

Notre rameuse J16 a été appelée par la Fédération Française d'Aviron pour le prochain stage Franco-Allemand qui se déroulera à Mâcon du 23 au 30 Août.

Elle sera accompagnée de 7 rameuses de différents clubs français sous le regard attentif de Olivier Pons, chef du Secteur Juniior de la fédération. Une belle entrée en matière pour les futures échéances internationales.

LIBOURNE TROIS MEDAILLES D'ARGENT

Juillet 12, 2015 0 Commentaires Actualité par Administrator

Après les SIX  titres de Champion de France remportés par nos rameurs ches les Seniors et Handis, nos juniors et cadets rajoutent TROIS médailles d'Argent au palmarès 2015 :

- en Huit barré J16 Femme, nos cadettes finissent sur la seconde marche du podium après avoir dominé toutes leurs courses éliminatoires. Le bateau était composé de 4 rameuses première année, ce qui laisse augurer s'une prochaine saison aussi brillante

ZONE SOUSTONS 13 ET 14 JUIN

Juin 15, 2015 0 Commentaires Actualité par Administrator

 

               L’Aviron Bayonnais aura qualifié 7 bateaux pour les prochains championnats de France qui se dérouleront à Vichy pour la catégorie J14  et à Libourne pour les catégories J16 et J18.

DEUX TITRES A MANTES LA JOLIE

Juin 08, 2015 0 Commentaires Actualité par Administrator

Les championnats de France se sont déroulés sous un soleil éclatant. Les rameuses et rameurs ont vaillamment défendu les couleurs des bords de Nive avec de grandes performances.

Les résultats :

MATTHIEU ANDRODIAS EN ARGENT

Juin 01, 2015 0 Commentaires Actualité par Administrator

Championnat d'Europe : Androdias/Boucheron, l’alchimie du double

Qui a dit que le temps était le meilleur allié des rameurs ? Matthieu Androdias et Hugo Boucheron ont raflé la médaille d’argent du deux de couple toutes catégories, dimanche à Poznan, après seulement une poignée de courses dans la même coque et moins de deux semaines d’entraînement en commun. Une forme d’exploit. Et l’éclatante confirmation que ces deux Français à la trajectoire longtemps très différente sont faits pour ramer ensemble.

En finale, leur parcours a été un modèle d’audace. Leur troisième place en demi-finale, la veille, dans le vent et les vagues, les destinait peu à se battre pour la victoire. Mais les Français, placés à l’extérieur, ont joué leur chance à fond. Quatrièmes après le premier quart du parcours, ils se sont installés à la 2ème place avant la mi-course, pour ne plus la quitter jusqu’à l’arrivée. Leur dernier 500 m a été couvert en 1’30’’50, plus rapidement que le bateau vainqueur, le double allemand composé de Stephan Krueger et Marcel Hacker.

« L’objectif de monter sur le podium était compliqué avec seulement 10 jours et demi d’entraînement, explique Hugo Boucheron, qui avait fêté la veille son 22ème anniversaire. Mais on l’a atteint. C’est énorme. » Matthieu Androdias, l’aîné du bateau, hésite un peu au moment d’analyser la performance. « Cette médaille d’argent constitue une surprise… qui n’en est pas vraiment une à mes yeux, dit-il. Certes, la finale était seulement notre cinquième course en deux de couple, dont deux en début de mois à la régate internationale de Bled. Mais nous avons compris dès notre première sortie sur l’eau, en stage à Aiguebelette, que nous avions une alchimie. Notre entraîneur, Samuel Barathay, nous l’a dit tout de suite. Il y a eu entre nous quelque chose d’instantané. »

Sa médaille d’argent européenne place aujourd’hui le deux de couple français sur la route des Mondiaux à Aiguebelette. « Nous devrions continuer ensemble », suggère Hugo Boucheron. « Ce podium constitue un très bon point de départ », avance Matthieu Androdias. Le début d’une aventure qui pourrait amener très loin les deux rameurs français.