Font Size
   

LES INTERNATIONAUX REPRENNENT

Septembre 29, 2011 0 Commentaires Actualité par Administrator

Les championnats du Monde se terminent, 15 jours de repos, et déjà la saison 2012 est lancée, objectif Londres.

Le premier stage de reprise se déroule du 28 Septembre au 1er Octobre à Mantes la Jolie.

Les deux Julien, Desprès et Montet ont rejoint l'Elite Française des rameurs. Bon courage à vous deux.

LES BLEUS DANS LE TOP 14

Septembre 22, 2011 0 Commentaires Actualité par Administrator

LA SECTION UNE NOUVELLE FOIS DANS L'ELITE A LA 13ème PLACE

Comme tous les ans à pareille époque, le verdict est tombé. Nous savions au vu de nos performances que nous figurerions une nouvelle fois parmi l'élite française mais nous grignotons une nouvelle place qui nous rapproche des meilleurs. Ces meilleurs qui excercent dans des villes universitaires, des villes fortes d'entreprises nationales, qui ne connaissent pas ou peu le rugby, le surf, deux clubs dans la même ville, d'où l'ampleur de notre performance.

Nous devenons le deuxième club aquitain, derrière Bergerac, grande école d'aviron.

Notre palmarès fait des envieux et notre classement n'est pas le reflet de nos performances dont certaines sont sous-évaluées au plan national :

     - Aux championnats du Monde, 1 médaille d'argent et 1 médaille de bronze

    - Aux championnats de France, 3 médailles d'or, 1 d'argent, 1 de bronze, deux places de 4ème et deux de 6ème soit participation à 9 finales !

     - A la Coupe de France, 4 médailles d'argent et 1 de bronze

     - 6 titres de Champion du Grand Sud-Ouest

Le livre de 2011 va se refermer mais quelle saison ! Bravo aux rameurs, bravo aux entraîneurs étroitement liés dans la performance, bravo à tous les bénévoles, merci aux partenaires toujours présents depuis 10 ans, merci à l'aide des parents, des collectivités. Merci très particulier à la Mairie de Bayonne.

Nous ferons encore mieux en 2012 en gardant l'esprit et la manière.

 

UNE SAISON QUI S'ANNONCE TRES FORT

Septembre 12, 2011 0 Commentaires Actualité par Administrator

La saison 2011 2012 a démarré depuis une semaine chez les rameurs et déjà les effectifs sont en hausse.

Chez les jeunes, dans certaines catégories, nous avons enregistré plus de 30 adhésions. Les anciens compétiteurs  renouvellent en grande partie ce qui est un baromètre fiable, les nouveaux affluent. Les entraîneurs sont radieux, bien reposés, prêts à engager une nouvelle saison.

Les anciens ne sont pas en reste. La rando va encore exploser les compteurs, plus de 60 inscrits, nous allons avec tristesse être contraints d'arrêter les inscriptions.

Après notre représentation lors du match de rugby Bayonne-Toulon, après la campagne de sensibilisation réalisée en collaboration avec les Sociétés VEOLIA et SUPPORT PROMOTION, le section va entamer une nouvelle saison dans l'élite française des 20 plus grands clubs. Les deux futurs bâtiments dédiés aux athlètes de haut niveau et au pôle nautique devraient voir le jour sur les bords de la Nive dans les mois prochains, Londres 2012 attend nos internationaux.

L'OR POUR LONDRES 2012

Septembre 04, 2011 0 Commentaires Actualité par Administrator

Perle Bouge – Stéphane Tardieu de nouveau « argentés »

03-09-2011

La délégation handi aviron avec Perle Bouge et Stéphane Tardieu a aussi décroché la médaille d’argent en deux de couple mixte tronc et bras samedi à Bled.

Sur le podium, les deux complices oscillaient entre une petite pointe de déception de n’avoir pas réussi à décrocher le titre qu’ils convoitaient et la grande satisfaction d’avoir confirmé leur médaille d’argent obtenue l’an passé à Karapiro. « On surveillait les Ukrainiens qui nous avaient battus en 2010 à Karapiro, raconte Perle Bouge. Et on les a devancés cette fois puisqu’ils ont coincé sur la fin (4e). Mais on n’attendait pas trop les Chinois qui nous arrachent le titre pour une seconde. Pourtant, on a mieux géré qu’en série, évitant de commettre des erreurs. Mais avec Stéphane, nous sommes encore un bateau jeune. Quand on a vu les Chinois, on n’a pas su relancer. On a le physique mais pas encore les capacités à gérer tactiquement. » Complétant le propos de son équipière, Stéphane Tardieu poursuivait : « On est parfois encore un peu perdus en course, mais croyez-moi, on va s’entraîner et s’appliquer pour résoudre ces problèmes. Nos adversaires sont prenables. On se tourne vers 2012 et Londres où on aura très faim ! »

BLED LES REPECHAGES

Août 31, 2011 0 Commentaires Actualité par Administrator

Un mercredi difficile

Neuf bateaux français étaient en lice pour cette quatrième journée du Mondial. Le bilan d’ensemble n’est pas forcément à la hauteur des espérances de certains de nos équipages les plus expérimentés. Ainsi le quatre de pointe Mortelette-Desprès-Chardin-Macquet est tombé de très haut en s’inclinant dans les derniers 500 mètres d’un repêchage irrespirable devant les Hollandais et les Néo-Zélandais, avec à la clé une troisième place qui les condamne à disputer une finale C sans rapport avec leur rang de champion du monde en titre.  Un vrai coup de massue pour Samuel Barathay, coach du quatuor en or de Karapiro, qui lâchait déconfit : « En Nouvelle-Zélande, c’était un bateau inattendu, là c’est une gamelle inattendue. Un bateau champion du monde sorti en demi, c’est trop tôt. » S’essayant à une première  analyse, Samuel enchaînait : « Bien sûr les résultats de Munich et de Lucerne n’étaient pas très bons, mais le travail réalisé et les tests effectués en stage étaient eux très encourageants. Ce bateau a été champion du monde avec la même préparation si ce n’est la blessure au pied qui a retardé Dorian Mortelette pendant trois semaines. La seule chose qu’on puisse dire pour l’instant, c’est qu’on a un souci dans le dernier quart qui reste notre point faible. » Dorian Mortelette résumait pour sa part la détresse de l’équipage : « C’est une immense déception. Il est vrai que nous ne sommes pas gâtés par la composition des courses : les Anglais en série puis les Néo-Zélandais en repêchage. On savait que ce serait dur avec eux mais pas à ce point contre les Pays-Bas qui étaient morts de faim. Peut-être en voulaient-ils plus. Nous sommes partis à fond. On était en tête aux 500 puis qualifiés jusqu’aux  1500. Mais à l’emballage, les Hollandais ont été meilleurs. C’était de loin le repêchage le plus relevé. On était dedans. Pourtant, on était persuadés qu’on allait monter en régime. C’est rageant  car ce bateau avait toujours été en finale du Mondial depuis 2006. Il y aura encore une chance de le qualifier pour les Jeux l’an prochain à Lucerne et il ne faudra pas se louper. »

Nous sommes convaincus que les 4 copains vont rapidement se motiver à nouveau, après quelques jours de repos, pour se concentrer sur cette ultime échéance qui délivrera les deux derniers billets pour Londres. Nous savons pouvoir compter sur Julien dans ce domaine.